Triens d'Anastase (484-507)

                                                                Atelier de Toulouse

Gravure issue de : Benjamin Fillon, "Etudes numismatiques", 1856, planche I, n°6

Or

? gr - ? mm

 

Avers :

DN ANASTA+SIVS PP AVG

Buste diadémé tourné à droite

 

Revers :

VICTORIA AUGVSTO NVA

Victoire passant à droite et portant une palme et une couronne, derrière elle la lettre T 

A l'exergue : ONOB

Références :

- Benjamin Fillon, "Etudes numismatiques", 1856, page 21 (Planche I, n°6)

Extraits d'ouvrages concernant cette monnaie :

"(...) ce qui frappera de suite le lecteur, c'est le style du revers, qui présente déjà le caractère distinctif de la victoire wisigothe : les plis de la robe coudés et ramenés avec affectation en avant. Il remarquera de plus la croisette, coupant en deux parts la légende du droit, qui figura plus tard sur la plus grande partie des monnaies des rois wisigoths. Le T placé dans le champ du revers, est, par conséquent, la lettre initiale de Toulouse. Je ne chercherai point à expliquer les lettres NVA qui terminent la légende du même côté, à moins que l'A final ait été mis là pour indiquer le nom d'Alaric, contemporain d'Anastase (484-507)"

Benjamin Fillon, Etudes numismatiques, 1856, page 22