Les Cordonniers

A ce jour nous ne connaissons qu'un seul et unique type de méreau, avec deux variantes, de cette corporation.

Première variante

Gravure issue de : FORGEAIS, Collection de plombs historiés trouvés dans la Seine, Tome I, p.57

"La Sainte Vierge assise, couronnée, tenant de la main droite un lis et portant sur son bras gauche l'enfant Jésus. Autour du médaillon se lit la légende qui suit :

 

S. CRÉPIN S. CRÉPIN(IEN?)

 

Revers : Quelques scènes du martyre des saints Crépin et Crépinien, qui semblent être attachés à un poteau.

Ce méreau, du XVème siècle, a été trouvé au pont Saint-Charles en 1850.

 

Les statuts des maîtres cordonniers, qui sont très-anciens, furent présentés aux États-Généraux, sous Charles IX, approuvés et confirmés par lettres-patentes données à Fontainebleau en l'année 1573, et confirmés de nouveau par les rois Henri IV, Louis XIII et Louis XIV, *sous le règne duquel ils reçurent quelques modifications.

On comptait, avant la révolution de 89, plus de 1,800 maîtres, et il n'y avait point de communauté qui eût autant d'officiers et de maîtres en charge. Les maîtres cordonniers avaient le droit et la jouissance de 17 piliers, rue de la Tonnellerie, pour y vendre des souliers le jour du marché.

 

Chaque maître ne pouvait avoir qu'une boutique, mais autant de compagnons qu'il voulait, et plutôt des apprentis de Paris que de l'étranger. Tout compagnon qui était resté trois jours sans boutique et sans maître était conduit à la prison du Châtelet,

 

Les maîtres cordonniers avaient pour patrons, à Paris et dans toute la France, saint Crépin et saint Crépinien.

Ils avaient établi leur confrérie à l'église Notre-Dame, où leur fête se célébrait tous les ans, le 23 octobre.

L'apprentissage devait durer quatre ans. Le brevet coûtait 30 livres et la maîtrise 578. Le bureau était situé place de Grève."

FORGEAIS, Collection de plombs historiés trouvés dans la Seine, Tome I, p.57 et 58

Deuxième variante

Gravure issue de : FORGEAIS, Collection de plombs historiés trouvés dans la Seine, Tome I, p.59

"Variété du plomb précédent.

La Vierge, couronnée, soutenant l'enfant Jésus sur le bras gauche et portant un lis de la main droite.

Autour du médaillon on lit :

 

S. CRÉPIN

 

Revers : Même sujet que le revers précédent.

Ce plomb, du XVIème siècle, a été trouvé au pont Saint-Michel en 1858."

FORGEAIS, Collection de plombs historiés trouvés dans la Seine, Tome I, p.59

Copyright :

Toutes les images de ce site sont la propriété de la personne ayant pris les clichés, responsable de ce blog. Toute utilisation de ces clichés est strictement interdite sans demande préalable à l'auteur via le lien contact en haut de cette page.

Partagez votre site