Les Brodeurs-Chasubliers

A ce jour nous ne connaissons qu'un seul et unique méreau de cette corporation.

Gravure issue de : FORGEAIS, Collection de plombs historiés trouvés dans la Seine, Tome I, p.39

"Saint Louis debout et couronné, tenant un sceptre et la main de justice. Le champ est semé de lis.

Revers : Un galon, sur lequel sont brodées trois fleurs de lis, est placé en pal au milieu du champ, qui lui-même est fleurdelisé comme à l'avers.

 

Ce méreau, du XVème siècle, a été trouvé au Petit-Pont en 1858. Le métier des brodeurs-chasubliers relevait de la mercerie, et c'est sans doute pour cela qu'on voit sur notre jeton saint Louis, qui était le patron des merciers.

Dans une note du XIVème siècle, rapportée par Depping, les chasubliers figurent au nombre des métiers jouissant de l'exemption du guet. Au dix-huitième siècle, les brodeurs-chasubliers portaient, pour armoiries : de France, à un galon brodé d'argent, mis en fasce. Leur patron était alors saint Clair, à l'église Sainte-Opportune."

FORGEAIS, Collection de plombs historiés trouvés dans la Seine, Tome I, p.39 et 40

Copyright :

Toutes les images de ce site sont la propriété de la personne ayant pris les clichés, responsable de ce blog. Toute utilisation de ces clichés est strictement interdite sans demande préalable à l'auteur via le lien contact en haut de cette page.

Partagez votre site